"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

Buenos Aires et fin du voyage

A notre arrivée à Buenos Aires, nous trouvons un garage pour déposer Phileas et faire réparer son moteur. Alors que nous pensions passer le week-end dans un camping dans notre véhicule avant de le laisser chez le mécanicien pour passer 15 jours dans un appartement, nous nous rendons compte que le camping en question est fermé. Nous déposons donc Phileas avant le week-end et prenons un hotel en attendant de récupérer l'appartement que nous avons loué par AirBnb.

Nous passons donc deux semaines et demi, dans les rues de Buenos Aires, à profiter de la chaleur, des restaurants environnants, des lieux à visiter. En bref, nous nous reposons de notre remontée un peu chaotique, nous nous préparons à laisser Phileas à une autre famille. Nous commençons par visiter le centre historique, nous baladons dans le quartier de Chacarita (où nous logeons) et allons faire un tour du côté de San Telmo.



Quelques jours plus tard, nous allons faire un tour dans un des quartiers les plus connus de la capitale, j'ai nommé La Boca et plus précisément dans "El Caminito" où les maisons sont colorés, les restaurants proposent des démonstrations de tangos et où on vénère le pape, Quino mais surtout Maradona.



Lorsque nous récupérons Phileas, nous trouvons qu'il fait un drole de bruit. Après 2 km la courroie des accessoires lache et nous nous retrouvons à nous garer tant bien que mal dans une rue. Nous appelons le mécanicien qui essaye de trouver une nouvelle courroie mais qu'il ne trouve pas pour le jour même mais pour le lendemain. Nous dormons dans la rue avant de repasser à son garage le jour suivant pour qu'il nous mette une nouvelle courroie. Ouf, tout est bon, nous pouvons repartir. En attendant, nous avons commencé à faire nos cartons que nous continuons à faire en arrivant au camping où nous allons stationner le temps de préparer nos affaires pour la traversée en bateau et de préparer la traversée en elle-même. Nous bavardons avec nos voisins, nous travaillons bien et après quelques déboires dont je vous parlerais dans un prochain article, nous finissons par prendre Phileas pour déposer nos affaires à Montevideo.

Nous roulons jusqu'à la frontière où nous faisons nos papiers puis après une pause rapide dans la première petite ville pour retirer des pesos uruguayens et quelques dollars, nous roulons quelques kilomètres avant de nous arrêter pour la nuit. Nous roulons le lendemain jusqu'à la capitale et profitons de passer dans le centre pour visiter un peu, nous finissons la journée près d'un grand parc un peu plus loin du centre.


Le lendemain, nous faisons les démarches pour laisser nos cartons puis allons manger dans un restaurant. Ensuite nous reprenons la route et nous dirigeons vers Paysandu voir des amis que nous avions rencontré au Costa-Rica puis revu au Panama. Nous faisons une halte pour la nuit à Trinidad près d'un parc avec des jeux pour enfants et le lendemain, sur la route nous croisons nos amis les Mamatoch avec qui nous discutons pas mal.

Alors que nous sommes en Uruguay depuis peu, nous avons remarqué sur le bord des routes des araignées de la taille de la main de Pierre-Louis qui se baladent (parfois elles traversent même la route et on peut apercevoir leurs pattes bouger tellement elles sont grosses, et pourtant nous roulons bien car les routes sont en bon état).

Nous arrivons à Paysandu chez nos amis, chez qui nous restons quelques jours (nous faisons la connaissance un peu plus rapprochée avec une des araignées locales que d'habitude nous apercevons de notre véhicule et nous la trouvons quand même très grosse), nous passons du temps à parler, à partager du maté (Uruguay oblige) et sommes heureux de les revoir tout simplement.



Nous repartons finalement vers l'Argentine et Buenos Aires pour préparer Phileas avant de lui faire nos adieux. Une fois retournés au camping, nous le lavons de fond en comble, nous réparons quelques petites choses que nous avions laissées en suspens et préparons quelques petites vidéos pour les acheteurs. Nous finissons par laisser Phileas, lui dire au revoir et par partir dans un appartement que nous avons loué. Nous finissons notre séjour dans des appartements, nous préparons cette fois notre retour (en cachette) et l'après voyage. Nous revoyons des amis voyageurs rencontrés sur la route puis nous partons enfin de Buenos Aires avec un vol qui part à 4h du matin (ça pique mais on y arrive), avec une escale à Barcelone (une escale un peu courte du au décalage de notre premier vol qui devait partir 5h plus tôt) puis nous rentrons en France, un peu tristes mais quand même contents de retrouver nos familles et amis.



Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Buenos Aires il y a 9 mois.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !