"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

Yucatan

A Campeche, nous visitons un peu la ville et ses maisons aux couleurs magnifiques puis allons boire un chocolat maya, boisson typique du sud du mexique (yucatan, chiapas et oaxaca). Le chocolat maya est fait à l'eau, avec éventuellement des épices et peut être servi chaud ou froid. 

Le lendemain, nous roulons en direction de la lagune de Celestun et mangeons sur place. Après le repas, nous partons pour une balade sur la lagune où nous observons longuement des flamands roses, des pélicans bruns et des frégates, puis notre guide nous emmène à travers la mangrove, voir des crocodiles ainsi que des « poches » d'eau douce et pure.

Nous rejoignons ensuite Mérida pour un petit tour dans la ville et pour visiter le tout récent grand musée du monde Maya. Nous prenons ensuite la route de Tixkokob, réputé pour ses hamacs yucatèques. Sur place, un Tuk tuk nous emmène dans sa famille, qui fabrique lesdits hamacs. Après de longs essais de diverses tailles et types de hamacs, nous optons pour un hamac familial multicolore. Nous partons ensuite pour Izamal, visiter le petit village tout jaune.

Nous partons pour Uxmal et dormons sur le silencieux parking des ruines que nous visitons le lendemain matin. Uxmal est un site magnifique, la grande pyramide de l'entrée à des cotés arrondis et de nombreux palais et pyramides peuvent être explorés. Le site est habité par un nombre incalculable d'iguanes.

Après plusieurs essais pour trouver un musée du chocolat dont la position semble incertaine, nous finissons par rejoindre un cénote, Yokdzonot, près de Chichen Itza et presque tout le monde profite de l'eau douce pour nager et plonger.

Le lendemain, nous visitons Chichen Itza qui nous plaît par sa beauté mais qui nous déçoit un peu par l'affluence des visiteurs, la densité des vendeurs d'artisanat souvenir et le fait que nous ne pouvons grimper sur aucune pyramide, nous n'y sommes pas habitués et ça nous frustre un peu.

Nous partons en direction de Rio Lagartos et tandis que les papy-mamie font une halte par Valladolid, nous préférons aller sur le site de Ek Balam pour découvrir une cité encore bien ensevelie mais donc certains temples ont été dégagés et sur lesquels nous pouvons monter. Arrivés à Rio Lagartos, nous trouvons un endroit au calme le long de la lagune dans un cadre plutôt paradisiaque et profitons du coucher de soleil.

Le lendemain, nous faisons un tour sur la lagune où nous prenons un bain dans de l'eau très très salée, où nous nous enduisons d'argile blanche puis où nous allons nous baigner dans le golfe du mexique, nous prenons ensuite la route de Valladolid où nous nous promenons rapidement sur son zocalo et où nous buvons du chocolat maya.

Nous arrivons ensuite à Tulum, village très touristique où les hôtels type cabanes de luxe se succèdent le long de la plage. Nous trouvons un camping dans la réserve de Sian Kaan dans un cadre idyllique puisque nous nous trouvons à 50m à peine de la plage, sous des palmiers et des cocotiers.
Nous décidons de faire une journée repos pour le jour suivant et nous passons tous la journée soit à la plage, soit à se relaxer sur des transats ou des hamacs sous les palmiers, nous apprécions beaucoup la journée.

Le lendemain, nous voulions aller dans la réserve faire un tour sur la lagune mais il faut faire plus de 2h de route sur une piste défoncée pour y aller, la même pour revenir tout ça pour 2-3h de bateau. Pour les filles, l'excursion serait trop longue nous choisissons donc de visiter les ruines de Tulum, site Maya situé en bord de mer. Le site est magnifique mais nous avons du mal à l'apprécier pleinement à cause du nombre important de touristes (le même qu'à Chichen Itza mais sur un espace plus restreint), là encore pas question de monter sur les pyramides voir les temples de plus près.

Nous partons ensuite pour Akumal pour voir si les tortues sont arrivées mais la saison ne commence malheureusement qu'en mai, ce sera pour une autre fois. Nous trouvons un morceau de plage publique et gratuit, nous y restons donc à profiter du soleil et de la mer. Nous faisons un peu de snorkelling et apercevons de magnifiques poissons colorés.

Le lendemain, nous partons pour la lagune de Bacalar au nord de Chetumal et nous trouvons un endroit pas très cher pour accéder au lac, les filles sont ravies de pouvoir se baigner dans un endroit où il y a moins de vagues et beaucoup moins de courant. Camille commence même à se détendre dans l'eau et fait de gros progrès tandis que Maude émet le souhait d'apprendre à nager sans brassards. Nous allons faire un tour sur la lagune pour découvrir un peu plus ses secrets. Papy et Mamie ont trouvé un bateau qui nous emmène toute l'après midi sur la lagune, il s'arrête pour que l'on puisse se baigner d'abord dans une eau bleu turquoise brûlante puis dans une cenote sombre et profonde puis au milieu de la lagune près de magnifiques petites îles. 

Le lendemain, après deux semaines intenses en visites, en découvertes mais aussi en soleil et plage, nous faisons nos au-revoirs à papy et mamie qui doivent repartir pour la France. Nous allons ensuite chercher des garages susceptibles de nous réparer quelques petites choses sur Phileas (changement de plaquettes et de disques, vidange, pare-brise, bougies etc...). Étant samedi, les garages sont en train de fermer et on nous conseille de revenir dès le lundi matin. Nous allons donc dans un camping au bord de la mer muni d'une piscine et de cocotiers. Les filles sont ravies et font beaucoup de progrès dans l'eau, Maude s'essaye a nager sans brassards et Camille saute du bord de la piscine, les deux font sensations auprès des mexicains qui les trouvent toutes les deux « muy valientes » et « muy bonitas ».
Le lundi matin, nous nous mettons en quête des pièces et on nous apprends que les disques que nous cherchons ne sont pas vendus ici mais peut-être à Mérida, idem pour le pare-brise que l'on pourrait peut-être nous réparer à Mérida ou à Cancun. Nous finissons par trouver un garage qui répare les disques de freins et les plaquettes et à qui nous demandons de nous faire le combo vidange et changement de bougies en plus. Phileas est malheureusement très rouillé sur certaines parties dont les disques de freins (flute!!) et les bougies (re flute!!). Le tout est donc plus difficile à faire et cela nous prends deux jours car deux anciennes bougies cassent même dans le moteur (pas de bol quand même), un vrai dilemme pour les mécaniciens qui n'arrivent finalement pas à les sortir. Nous nous retrouvons avec deux bougies neuves et 2 bougies cassées (elles l'étaient déjà) mais nous pouvons reprendre la route en attendant de trouver une meilleure solution.

Après une journée repos et piscine histoire de changer un peu du garage, nous prenons la route pour une petite escapade maya vers Calakmul en pleine jungle dans l'immense réserve du même nom.
Un arrêt à l'entrée de la réserve pour la nuit nous permet de rencontrer un couple d'américains en voyage en van 4*4 avec qui nous parlons toute la fin d'après-midi. Le lendemain, nous passons l'entrée de la réserve et faisons les 20 premiers kilomètres puis nous nous faisons arrêter à un passage car nous ne pouvons pas passer avec Phileas, nous devons trouver une autre solution pour faire les 40km restants. Un peu dépités, nous faisons un sac à dos et allons attendre qu'une voiture passe ce qui ne dure pas très longtemps, une chance pour nous. Nous rencontrons Benoit et Esra, deux français en vacances, qui nous emmènent jusqu'au parking du site et avec qui nous faisons toute la visite des ruines. Nous sympathisons bien avec eux et Maude ne quitte plus Esra. Nous faisons aussi la visite avec un autre couple de français, Renée et Françoise. Le site est magnifique et enfoui sous la végétation, la jungle ne ressemble pas vraiment à celle que nous avons pu apercevoir dans le chiapas. Nous montons plusieurs pyramides assez hautes et cela nous coupe un peu les jambes, surtout Marion qui attrape une belle crampe l'empechant de monter la pyramide phare du site, la plus haute. Sur les 40km de route avec Benoit et Esra, nous pouvons voir beaucoup de gros dindons sauvages très colorés.

Après une belle visite, nous reprenons la route de notre côté pour retourner à Chetumal avec l'idée de partir au Belize le lendemain. Malheureusement, ou heureusement, après le début des préparatifs nous nous rendons compte que le lendemain est un dimanche et que nous ne pourrons pas prendre l'assurance obligatoire les bureaux étant fermés. Nous décidons de repousser notre départ du Mexique d'une journée et de retourner le lendemain a notre camping favori du coin pour une journée pause. Nous rencontrons une famille de Québecois, les Turgeon, qui font un voyage de 4-5 mois du Québec jusqu'au Panama et avec qui nous échangeons beaucoup autour de la piscine pendant que nos enfants jouent tous ensemble.

Le lendemain, nous passons racheter un compresseur, le notre nous ayant laché le matin même puis nous nous dirigeons vers la frontière de notre 4ème pays, le Bélize.

Article précédent : Le Chiapas

Article suivant : Surprise !

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Glacier Perito Moreno il y a 1 jour.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !