"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

San Pedro de Atacama

Après avoir traversé la frontière entre l'Argentine et le Chili au Paso de Jama, nous avons traversé un haut plateau situé entre 4600 et 4900 m d'altitude. Nous avons vu des lagunes magnifiques, des montagnes colorées ou enneigées, des rochers dressés. Nous avons retrouvé aussi nos copines argentines de KombiBeerTrip qui ont eu quelques difficultés sur la route. Nous roulons directement jusqu'à San Pedro de Atacama et arrivons tard. Nous nous installons et restons jusqu'à l'arrivée des parents de Pierre-Louis, nous retrouvons nos copines argentines mais aussi d'autres voyageurs. Une famille d'australiens, une française et un couple d'italiens puis une famille de français en tour du monde en sac à dos. Nous retrouvons aussi quelques jours plus tard nos copains franco-italiens, Sabine, Martino, Rémi et Anna, rencontrés à Salta. Les filles profitent du skate parc pour faire du vélo et du roller et pour jouer au ballon.



Nous allons le mercredi à Calama chercher les parents de Pierre-Louis qui voient leur liaison Santiago-Calama annulée et remplacée par un vol plus tard dans la journée. Ils finissent par arriver mais pas leurs deux bagages en soute. Nous faisons une réclamation puis rentrons tard à San Pedro récupérer les clés de la maison que nous avons loué pour deux semaines environ (les valises finissent par arriver à 2h du matin). Nous prenons nos quartiers assez vite car il est déjà assez tard et les filles sont épuisées tout comme leurs parents et leurs grand-parents.

Pendant les deux semaines où nous sommes restés à San Pedro de Atacama, nous avons pris le temps pour que les parents de Pierre-Louis s'adaptent à l'altitude (2400m) avant de prévoir des excursions plus haut. Nous nous sommes reposés mais nous avons surtout fait plusieurs visites.

Nous avons commencé par la célèbre Valle de la Luna que nous avons visité avec Phileas et nous avons beaucoup aimé.



Nous nous sommes aussi baladés à la Laguna de Chaxa où nous avons pu observer les trois types de flamants roses du coin, j'ai nommé les flamants chiliens, les flamants de James et les flamants andins. La luminosité du matin sur la lagune était géniale, l'après-midi un peu moins mais le tout était magnifique.


Après la lagune de Chaxa, nous avons fait un arrêt à la Quebrada de Jere, oasis au milieu du désert, où les filles ont pataugé dans le rio, crapahuté avec leurs grand-parents un peu partout. Là encore, nous avons beaucoup aimé.



Nous avons pris Phileas qui appréciait de se dégourdir les roues pour aller visiter la Pukara de Quitor et ses alentours. Lors de cette visite, outre les ruines de la forteresse, nous avons pu faire une grande randonnée pour aller jusqu'à un mirador sur la Valle de la Muerte, la cordillère de Domeyko, le désert d'Atacama, San Pedro et la cordillère des andes avec le majestueux volcan Licancabur.



Nous avons aussi choisi d'aller voir les Lagunas Escondidas (Baltinache) au lieu d'aller patauger dans la Laguna Cejar ou d'aller voir la Laguna Tebenquiche. Cette décision a été longuement réfléchie puis approuvée car les Lagunas Escondidas sont moins chères que Cejar et moins connues donc moins fréquentées. La piste que nous avons empruntée pour y accéder est en mauvais état (tôle ondulée sur une grosse partie du chemin) mais à peine arrivés aux lagunes, nous avons tout oublié et nous n'avons pas une seule seconde regretté notre choix. Les Lagunas Escondidas sont vraiment magnifiques, la balade est très sympa, on peut voir 7 lagunes et se baigner dans la première et la dernière, le prix est vraiment bas par rapport à Cejar et nous étions assez tranquille jusqu'à notre départ. A part Aurore qui a juste trempé ses pieds et Marion qui s'est seulement assise au bord de la première lagune, tout les autres se sont baignés avec quand même une mention pour Patou qui a réitéré l'exploit après la balade.



Après ces excursions en « basse » altitude, nous avons décidé d'aller aux Geysers El Tatio. Nous avons choisi de passer par une agence car nous n'avions pas envie de prendre Phileas sur une piste en altitude avec les parents de Pierre-Louis en plus dans le camion. Nous avons fini par trouver une agence qui nous accepte avec les filles car apparemment au Chili les autorités sont un poil tatillonnes avec l'altitude et les enfants. Nous nous levons un matin à 4h15 afin de nous préparer et un bus nous récupère devant un hotel à une centaine de mètres de la maison que nous louons. Nous récupérons tout le monde et le bus s'élance dans le noir sur la piste à l'assaut des paysages atacamañens. Les filles et leur papy s'endorment, mamie Patou et nous nous somnolons seulement. Nous assistons au lever de soleil au fil de la route. A l'arrivée aux Geysers, nous payons puis le bus va se garer sur un parking. Nous découvrons enfin les geysers au petit matin, dans la fraicheur de 4300m d'altitude. Après une jolie promenade, nous retournons prendre le petit déjeuner à côté du bus puis nous repartons pour une balade d'une demi-heure encore.

Ensuite, tout le monde remonte dans le bus et nous redescendons mais cette fois moins vite qu'a l'aller. Le soleil s'étant levé, nous profitons des paysages, le bus s'arrête plusieurs fois, par ici à une lagune, par là dans un village et aussi à côté du canyon Puritama. Nous voyons de belles choses, des animaux et des paysages sublimes. En plus des geysers, les parents de Pierre-Louis, découvrent aussi lors de l'excursion leurs premières vigognes, leurs premières viscaches et des cactus cadelabres.



Nous avions prévu pour Pierre-Louis et ses parents, une sortie astronomique qui a été prévue le soir même de notre sortie pour les geysers. Après une sieste bien méritée, ils sont partis à 23h pour retrouver leur groupe. La sortie leur a beaucoup plu d'autant que nous sommes passés par une agence spécifique à cette sortie, que le tour était en français (plus pratique pour les parents de Pierre-Louis) et mené par un ancien spécialiste du CNRS.

Nous sommes allés aux thermes de Puritama que nous avons bien appréciés et qui nous ont épuisés. Les filles auraient bien passé toutes leurs journées dans cet endroit.



Nous avons pour notre dernière sortie choisi de passer par une agence pour aller voir le salar de Tara (situé sur l'altiplano proche des pays bolivien et argentin). Nous avons emprunté la grosse route qui rejoint le Paso de Jama (frontière avec l'Argentine) et le Paso Hito Cajon (frontière avec la Bolivie). Nous avons passé une journée très agréable où nous sommes montés à presque 4900m d'altitude (4865m pour être exacte), où nous avons vu des flamants roses, vu des énormes pierres dressées dans le désert, roulé sur des pistes (voir même pas sur des pistes) au milieu de nulle part, des volcans et du ciel bleu. Nous avons beaucoup apprécié cette dernière journée et l'excursion que nous recommandons.



Le lendemain, nous avons rangé toute la maison, Phileas et avons roulé jusqu'à Calama où nous avons passé un peu de temps. Le lendemain, les parents de Pierre-Louis ont pris un avion très tôt pour rentrer en France (en passant par Santiago) et nous avons continué notre route de notre côté.


Lors du séjour de Patou et Androu, nous avons rencontré d'autres voyageurs. Nous avons rencontré Benjamin, Aurélie et Arthur de 1,2,3 Partez à la Valle de la Luna puis à la laguna de Chaxa puis enfin aux lagunes Escondidas et avec qui nous avons fait un apéritif. Nous avons rencontré Anne et Gabriel de à l'air libre à la laguna Chaxa ainsi que Combi Vert qui nous suivent et qui nous avaient contactés quelques mois plus tôt et qu'on retrouvera peut-être plus loin sur la route.



Avec les parents de Pierre-Louis, nous avons hésité à prendre une excursion pour aller voir les lagunes du Sud Lipez en Bolivie. En effet, la Bolivie et la réserve Edouardo Avaroa sont toutes proches de San Pedro mais les prix pratiqués par les agences sont beaucoup trop élevés à notre goût et surtout le trajet est de 450 km pour toute la journée ce qui fait beaucoup pour une journée sur piste.

Article précédent : De Mendoza vers l'Atacama

Article suivant : De San Pedro à Santiago

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Glacier Perito Moreno il y a 1 jour.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !