"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

De Mendoza vers l'Atacama

Après Alta Gracia et son musée sur le Che, nous sommes partis en direction de Mendoza. Nous avons traversé la chaîne de montagne au sud de Cordoba puis nous sommes retrouvés sur une plaine pampa désertique sur plusieurs centaines de kilomètres avant d'arriver dans les environs de Mendoza que nous contournons. Nous ne souhaitons pas visiter la ville mais plutôt filer vers le sommet du continent américain et le sommet de l'hémisphère sud... j'ai nommé l'Aconcagua.

Sur la route pour accéder au mirador de celui-ci, nous nous arrêtons tout d'abord au bord du lac artificiel de Potrerillos et nous y passons une nuit fraîche mais calme.



Le lendemain, nous faisons l'aller-retour jusqu'au mirador (nous ne souhaitons pas passer la nuit à 3000 mètres d'altitude sous cette latitude). Nous arrivons sur le parking et allons faire une randonnée pour nous rapprocher de ce géant qui est malheureusement ennuagé. Les personnes du parc nous disent qu'il est prévu qu'il soit sous les nuages durant toute la semaine au moins. Nous réussissons quand même à en voir la quasi totalité. Les filles sont ravies de jouer dans la neige et la randonnée est superbe.



Nous repartons pour le lac de Potrerillos et nous arrêtons pour voir le pont de l'Inca sur le trajet. Des sources chaudes apportent un lot de bactéries qui donnent ces couleurs et cet aspect au pont.



Après une deuxième nuit à Potrerillos, nous redescendons dans la pampa puis nous dirigeons vers San Juan et plus précisément vers le parc Ishigualasto situé au nord de San Juan. Nous dormons au camping du parc puis allons visiter celui-ci le lendemain. Le parc se visite en caravane de voitures avec un guide, le circuit comprend 5 arrêts avec une explication à chaque arrêt. Les paysages sont magnifiques, nous aimons beaucoup l'endroit même si l'on préférerait faire le circuit seuls comme des grands mais nous sympathisons aussi avec les autres personnes qui sont intéressés par notre périple. Nous visitons aussi un musée gratuit à l'entrée du parc dans lequel il y a des squelettes de dinosaures retrouvés sur place et des explications intéressantes. Avant d'entrer dans le parc, nous apercevons un renard gris et Aurore prend beaucoup de plaisir à le regarder.



Nous repartons ensuite pour Cafayate. Sur les bas côtés de la route, près du parc Ishigualasto, nous apercevons des nandous, animaux proches de l'autruche. Ensuite nous faisons plusieurs arrêts avant d'atteindre Cafayate où nous décidons d'aller au camping pour le premier anniversaire de notre Aurore.



Nous prenons pour 130 kilomètres environ, la célèbre ruta 40, qui est principalement une piste en mauvais état. Nous roulons jusqu'à Cachi, en faisant une pause dodo à Molinos (130 kilomètres de piste en roulant entre 10 et 40 km/h c'est long et pénible). Nous passons par la Quebrada de las flechas qui est quand même très belle et remonte un peu le moral des troupes. Après Cachi, nous roulons jusqu'au camping de Salta pour faire une pause de quelques jours avec de l'internet et des copains puisque nous retrouvons trois camping-car de voyageurs français : les Mamatoch, les Globe-trotters du Doubs et Un p'tit pneu plus loin. Nous passons quelques jours en leur compagnie avant qu'ils ne continuent leur route vers la péninsule de Valdès (rejoindre Babette et Jean-Jacques que nous avions croisé dans le nord du Pérou).

Après le départ des Mamatoch et des Globe-trottters du Doubs, nous rencontrons Marie et Etienne de l'Aventure c'est l'aventure et une famille franco-italienne, Sabine, Martino, Rémi et Anna. Nous restons quelques jours encore et nous disons au revoir aux p'tits pneux qui vont plus loin vers Valdès eux aussi. Nous décidons de partir nous aussi (après avoir fini de lancer notre site TrotBlogger).



Nous décidons de rouler jusqu'à la frontière du Chili. Nous faisons une pause à Purmamarca pour acheter un peu d'artisanat et retrouvons rapidement une famille d'argentins rencontrée à Salta, puis continuons jusqu'à Salinas Grandes. Nous y rencontrons kombi beer trip, deux voyageuses argentines sur les routes. Nous faisons un petit tour sur le salar, qui est moins impressionnant que celui d'Uyuni. Les filles sont tout de même ravies d'y jouer malgré le vent glacial.



Nous repartons le lendemain pensant nous arrêter vers Susques ou plus près encore de la frontière mais nous finissons par passer cette ville qui ne nous attire pas vraiment le jour même après être passés au milieu de paysages magnifiques.



Article précédent : De l'altiplano à Cordoba

Article suivant : Passage de frontière Argentine-Chili

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Glacier Perito Moreno il y a 1 jour.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !