"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

El Salvador-Honduras

Après être entrés au Salvador, nous nous sommes dirigés vers Ahuachapan car nous avons lu que c'était une petite ville agréable. Nous nous garons sur une jolie place avec une belle église que nous ne pouvons visiter car les grilles sont fermées et alors que nous cherchons a retirer de l'argent, un distributeur nous avale notre carte VISA. Il ne nous reste que notre Mastercard qui n'est pas acceptée partout, 30 dollars et le vigile de la banque qui nous dit qu'il faut revenir le lundi matin, la banque ouvrant à 8h. Pierre-Louis fini par trouver un distributeur qui accepte notre carte, nous décidons de sortir de la ville et aller à Juayua pour le week-end. Arrivés à Juayua, nous nous baladons dans la ville, celle-ci accueillant comme chaque week-end le festival de gastronomie salvadorienne. Nous retrouvons des tortillas (appelées ici pupusas et deux fois plus grosses que celles guatemaltèques, elles ressemblent surtout à des pancakes de maïs), faisons quelques courses et les filles ont le temps de se faire admirer et tripoter par tous les salvadoriens que nous croisons.

Nous restons à Juayua jusqu'au lundi matin puis reprenons la route pour Ahuachapan pour aller recupérer notre carte bancaire. A la banque, la dame informe Pierre-Louis qu'on ne peut rien, elle ne peut pas rendre la carte, elle sera détruite, il faut donc contacter notre banque pour s'en faire envoyer une nouvelle. Après ce trajet inutile et il faut bien l'avouer un peu décevant, nous allons sur la côte pacifique vers la plage de Los Cobanos. Nous avons vu que certains voyageurs ont trouvé un endroit pour pas cher avec internet (parfait pour se renseigner sur les démarches pour la carte), une piscine, la plage etc... Malheureusement arrivés sur place, nous sommes déçus, le wifi ne marche pas, la plage est moche, la piscine infestée de grosses mouches mortes, de libellules et de crabes et les prix (que nous négocions sans trop de mal) sont beaucoup plus chers. Bref, un poil déçus mais nous profitons quand même un peu de la piscine après un bref nettoyage qui nous laisse par contre les 3 crabes dans le fond de celle-ci.
Le lendemain, nous prenons la route de Puerto de la Libertad car un couple germano-américain que nous avons croisé à Juayua nous a dit que c'était joli. Nous espérons aussi trouver un cyber café. Arrivés dans la ville, nous trouvons de quoi faire nos démarches concernant notre carte bancaire puis nous partons peu emballés par l'endroit, nous roulons vers Santa Tecla pour atteindre le parc del Boqueron au niveau des volcans situés à côté de la ville de San Salvador. Les volcans sont sous les nuages, nous continuons donc notre route vers Joya de Céren. Nous visitons le village maya qui a été enseveli sous les cendres d'un volcan, ce lieu est appelé le pompeï maya. Nous apprécions la visite puis cherchons un endroit où dormir ce qui s'avère un peu difficile.

Nous roulons en direction de Santa Ana. La ville à un petit centre très joli, nous faisons une petite balade autour de la mairie, du théatre national, de la cathédrale etc... Puis le lendemain, nous décidons de quitter le Salavador.

Les salvadoriens sont très gentils bien que certains essayent de profiter de notre statut de touriste, le pays à l'air très joli mais les coins que nous avions repéré dans les guides ont eu du mal à nous séduire.
Nous entrons au Honduras après un long passage en douane. Nous nous dirigeons vers Santa Rosa de Copan. Nous y restons pour deux nuits afin de nous reposer des dernières nuits un peu difficiles (bruits et chaleur). La ville est agréable et nous nous y baladons avec plaisir.

Après avoir fait nos adieux à notre hôte très sympathique, José Luis, nous roulons vers Copan Ruinas pour visiter nos dernières ruines mayas, les ruines de Copan. Nous visitons de magnifiques ruines sous un soleil de plomb et observons de nombreux aras macao bagués et nourris mais en liberté. Les filles sont surtout ravies par les perroquets et nous par le tout. Nous faisons une halte pour la nuit dans un parc aquatique où nous nous rafraîchissons et où les filles finissent de se défouler. Nous en profitons aussi le lendemain matin.

Nous décidons ensuite de rejoindre la petite ville de Gracias au sud de Santa Rosa de Copan qui parait-il est très jolie. Nous nous baladons dans la ville mais nous faisons assez rapidement surprendre par un orage qui nous pousse à rentrer à Phileas pour le reste de la journée. Nous retournons dans la ville le lendemain matin pour finir notre petit tour. La ville coloniale est certes mignonne mais nous avons préféré d'autres villes qui étaient décrit dans notre guide comme moins attractives.
Nous avons ensuite continuer notre route vers Comayagua en faisant une halte à La Esperanza que nous avons apprécié. Nous avons aussi le lendemain de notre passage à La Esperanza décidé de passer dans un village décrit comme typique de la culture Lenca avec une magnifique église, Yamaranguila. Nous n'avons malheureusement pas été séduit, ni par l'église assez quelconque, ni par le reste. Nous n'avons pas vu de différences entre ce village supposé être Lenca et d'autres villages.

Nous avons fini par arriver à Comayagua et trouvé une place pour dormir, puis nous sommes allés faire une petite promenade dans la ville. Nous avons beaucoup aimé la ville et son ambiance, Pierre-Louis et les filles sont montés voir l'horloge de la cathédrale qui date de 1100 et qui a été donné en cadeau à la ville par un roi d'Espagne, les filles ont apprécié le mécanisme mais surtout les cloches qui se faisaient sonner par l'horloge.
Sur le trajet, nous croisons Tegucigalpa mais nous préférons ne pas nous arrêter. Nous faisons donc la route, en deux jours, vers la frontière du Nicaragua en faisant une halte dans un centre aquatique pour nous rafraîchir, les journées étant particulièrement chaudes.

Nous nous rendons ensuite directement au Nicaragua.

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Glacier Perito Moreno il y a 1 jour.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !