"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

Dans le sud de l'Arizona

Nous arrivons à Fort Bowie en fin d'après midi. La route n'est plus pavée et nous sommes tranquilles au milieu des montagnes. Nous décidons de passer la nuit ici et de faire la randonnée de Fort Bowie le lendemain matin. Nous partons donc tôt pour Fort Bowie. Le chemin est assez facile mais la boucle fait plus de trois miles et il y a plusieurs détours pour observer des ruines apaches où des paysages. Le ranger de Fort Bowie montre toutes sortes d'objets datant du siècle dernier aux filles qui sont très intéressées. On visite les ruines du fort puis on passe par un point de vue en hauteur, au milieu des cactus, sur le chemin du retour. Arrivés à Phileas, on mange sur place où l'on voit un roadrunner.

On part ensuite pour Chiricahua National Monument, non loin de là. Après être passés au Visitor Center, on prends une route assez étroite qui nous emmène sur les hauteurs pour avoir une vue magnifique sur le parc. Les montagnes sont parsemées de pinacles et de rochers en équilibre. On fait une petite promenade avant de reprendre la route de Wilcox où l'on s’arrête faire des courses. Sur la route, on croise pour la première fois des Javelinas, cochons sauvages locaux. 

Le lendemain, on prends la route de Saguaro National Park. Arrêtés pour faire de l'essence, on croise un énorme camion aménagé avec une plaque de Haute Savoie. Ce sont les racams, une famille avec deux garçons, Raphaël et Camille avec qui on va passer la semaine suivante. On change donc un peu nos plans et décidons tous d'aller au Musée de l'Air et de l'Espace de Tucson. Des milliers d'avions de toute sortes sont stockés ici, on parcoure les hangars, les enfants courent dans tous les sens, essayant tous les simulateurs disponibles.

Le soir, on suit les racams dans une National Forest pour la nuit. Il est autorisé de dormir gratuitement dans les National Forests. On suit une piste non pavée qui grimpe en serpentant dans les collines. La route est de plus en plus difficile et devient impraticable pour Phileas à un kilomètre du supposé camping. On fait demi tour pour s'arrêter sur un replat sur le coté de la route. Les racams vont jusqu'au camping avant de faire demi tour pour nous rejoindre. On a bien fait de s'arrêter, la route était pire après et le camping est juste un replat sur le bord de la route... 

Le lendemain, nous partons tous pour Saguaro National Park (prononcer sawaro), à l'est de Tucson. Pour la première fois, on s'arrête au Visitor Center pour prendre des cahiers d'activités de Ranger Junior pour les filles. On connaissait leur existence mais on ne savait pas qu'il y en avait pour les moins de cinq ans. On fait une grande promenade au milieu des cactus, où l'on pique nique au milieu des saguaros. Les saguaros sont ces cactus immenses, avec des branches ressemblant à des bras et emblème des déserts arizoniens et mexicains. Le Saguaro pousse lentement, il passe 75 ans à faire une belle tige toute droite avant de se décider à faire sa première branche. Les plus vieux ont plus de 200 ans et font 16 mètres de haut environ. Les saguaros sont souvent habités par de nombreux oiseaux, des pics creusent des trous pour faire leur nid qui sont ensuite squattés par d'autres espèces. Sur le chemin du retour, malgré le fait qu'on soit huit, on réussit à se perdre plusieurs fois, le chemin étant assez mal balisé. Les enfants remplissent leurs cahiers d'activité puis on retourne au Visitor Center pour qu'ils se fassent remettre leur badge de Ranger Junior. Ils adorent ! 

On repart pour l'autre partie de Saguaro NP, qui est à l'ouest de Tucson. On s’arrête sur la route, sur une aire de pique nique reculée, pour la nuit. Le lendemain, on part passer une journée dans un camping non loin de là pour faire une vidange et permettre à tout le monde de se reposer et de se défouler un peu. On part ensuite pour Saguaro NP, l'accès se fait par une petite route non pavée. On fait une petite promenade au milieu des saguaros jusque sur une colline où se trouvent des pétroglyphes. On décide de passer la nuit sur le parking. Les enfants jouent.

Le lendemain, on se fait réveiller par un ranger qui nous explique que l'on a pas le droit de camper ici. On part en fin de matinée faire des courses alimentaires et bricolage puis on part assez tard vers Oracle ou l'on a prévu de s'arrêter dans un State Park. Le State Park est fermé, il est tard, on s'arrête sur le parking d'une église catholique après avoir demandé l'autorisation de dormir ici au prêtre. Le lendemain, après avoir fait un peu de bricolage (installation d'un interrupteur pour le SOG qui se déclenchait tout le temps quand on roule et consolidation des étagères avec des tasseaux), on part vers le canyon Aravaipa. L'endroit se trouve dans une BLM (Bureau of Land Management), on peut donc y accéder gratuitement. Le parc se trouve au bout d'une assez longue route non pavée mais qui reste praticable. On fait une petite promenade au milieu des cactus puis on s'installe pour passer la nuit, les enfants font de la pâte à modeler puis jouent au UNO. On est au calme au milieu des montagnes.

Le lendemain, on prends la route vers Superior. On s'arrête à Boyce Thomson Arboretum SP. Le directeur du SP, face à notre expédition, et surtout grâce au camion des racams qui impressionne beaucoup les américains, nous offre l'entrée. On va donc pique niquer dans le State Park puis on fait le tour des jardins qui s'avèrent être un cactusetum. On voit toutes sortes de cactus superbes, ainsi que des colibris.

On repart non loin de là pour un camping gratuit dans une National Forest, Oak Flats. On s'installe, les enfants jouent, on fait un feu. Le lendemain, des apaches viennent nous expliquer qu'ils sont installés ici depuis un an car un projet menace de remplacer les environs par une mine de cuivre. Il semblerait qu'une loi soit passée qui permet aux compagnies le souhaitant d'exploiter les terres fédérales, incluant les forêts nationales, les parcs nationaux, et les réserves indiennes ! En plus de ce projet de mine de cuivre, un autre consiste à faire traverser un pipeline à Chaco NM au nouveau mexique, et d'autres veulent exploiter ces terres pour les gaz de schistes. Les apaches nous conseillent de faire une promenade dans Oak Flats, ce que l'on fait avant de partir.

.On repart ensuite pour Phoenix ou l'on fait des courses avant de s'installer à Lost Dutchman State Park pour la nuit. Il se met à pleuvoir, on a entendu des coyotes hurler à coté de Phileas cette nuit. Nous prenons congé des racams, qui vont chercher le tonton des enfants à l'aéroport pour noël avant de remonter vers l'Utah et nous prévoyons de descendre vers le sud.
On retourne à Oak flats passer une journée. Les apaches nous avaient parlés d'une cérémonie qui avait lieu ce week end. On attends un peu, on discute avec Tony, l'homme médecine mais la cérémonie ne vient pas, on décide de repartir vers Tucson où l'on s'arrête acheter le cadeau d'anniversaire de Marion, la qualité des photos devrait donc s'améliorer bientôt... 

On part ensuite pour Organ Pipe National Monument, après avoir passé la nuit au bord d'une route peu fréquentée, au milieu du désert. Il fait beau et plutôt chaud, on est tout près de la frontière mexicaine. On prends un emplacement au camping du parc et on passe une après midi tranquille à se promener au milieu des cactus, il y a toujours les incontournables Saguaros, mais aussi des Teddy Bear Cholla, qui de loin ont l'air tout doux et qu'on a vu un peu partout dans le sud de l'Arizona, des Ocotillos, sorte de bouquets de ronces qui font des feuilles quelques heures après une grosse pluie, des Prickly Pears que l'on voit vraiment partout et qui, paraît il, ont un goût de courgette, il faut qu'on goûte ça bientôt. On voit quelques hedgehogs, minuscule cactus qui perce au milieu des pierres mais la grande nouveauté, c'est l'Organ Pipe, faisant pleins de grands tuyaux d'orgues qui montent en bouquet vers le ciel.

Le lendemain, après avoir passé la matinée à réparer un volet (qui a fini par se décider à marcher), on part faire une dernière promenade dans les collines pour avoir une belle vue sur le désert. Après notre marche, on prends la route vers le nord, direction Phoenix. 

On passe la nuit à Phoenix avant de faire nos courses de noël le lendemain puis on prends la route direction Quartzsite où l'on doit retrouver des boondockers qui n'ont pas pu nous héberger mais qui campent sur une BLM là bas. On arrive en fin d'après midi et on s'arrête à côté du campement de Sandy et Dick qui passent tout l'hiver ici. On passe la journée du lendemain avec nos hôtes, les filles se défoulent et font de la peinture puis on reprends la route vers le nord, direction Las Vegas.


Article précédent : Nouveau-Mexique

Article suivant : En route vers le pacifique

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Glacier Perito Moreno il y a 1 jour.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !