"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

Sur la route de Mexico

A peine arrivés à Mazatlan, nous nous empressons de quitter la ville balnéaire et très touristique pour rejoindre Teacapan un peu plus au sud sur la côte pacifique. Nous allons au camping pour bénéficier d'une laverie et d'internet (afin de rassurer nos proches à qui nous n'avions pas donné de nouvelles depuis 15 jours) et nous en profitons pour nous reposer un peu après la nuit difficile sur le bateau. Camille va beaucoup mieux.

En repartant de Teacapan, nous nous dirigeons vers Tepic où nous pensons seulement faire une halte, la route est plus longue que prévu et nous arrivons tard. L'endroit ou nous avons prévu de passer la nuit est difficile d'accès car les rues du centre sont bloquées par la feria Americana, des chars défilent au son de fanfares. Au camping, nous croisons Christophe et Géraldine, de vantastic, un couple de belges qui arrivent d'amérique du sud. Le lendemain, au moment de partir, nous nous rendons compte qu'un des pneus arrières de Phileas est complètement dégonflé, il est crevé, nous allons donc le faire réparer et décidons de faire changer les 6 pneus dès le lendemain. Nous profitons de cette journée de pause forcée pour visiter Tepic qui se trouve être une ville très agréable et testons pour la première fois les taxis mexicains, 30 pesos pour une dizaine de kilomètres.

Après que les pneus aient été changés, nous partons pour Tequila avec un court arrêt à Magdalena pour nous balader dans les rues de cette jolie petite ville. Arrivés à Tequila, nous trouvons une place dans la rue pour dormir puis nous partons faire le tour du centre de Tequila, ville d'origine de la fabrication de la fameuse Tequila. Avant d'arriver sur place, les paysages se sont couverts de champs d'agave, principale ressource pour la distillation de l'alcool mexicain.

Nous arrivons ensuite à Guadalajara, deuxième ville du Mexique avec ses 4 millions d'habitants. Nous profitons d'être arrivés tôt pour commencer la visite de la ville, testant cette fois les bus de la ville (7 pesos par adulte et par trajet). Nous nous baladons dans le centre historique et nous mangeons dans notre premier restaurant mexicain vegan et nous nous régalons : pozoles, ceviches, enchilladas, tamales, toutes ces choses que l'on voyait partout et auxquelles on n'avait pu goûter. Le lendemain, nous repartons pour finir la visite de la ville. Nous mangeons à nouveau dans le restaurant de la veille puis nous partons pour aller voir le Mercado Libertad, un immense marché couvert où nous trouvons des fruits et légumes : mangues, goyaves, mamey, fruits de la passion, caramboles, jicamas, fruits du jacquier... Nous faisons quelques courses pour vraiment pas cher, mangeons un peu sur place puis repartons au camping.

Le lendemain matin, après quelques courses, nous nous dirigeons vers Guanajuato. Nous faisons un peu de route puis nous arrêtons sur la route dans un camping où nous retrouvons Manfred et Gabriela, du Liechtenchtein, que nous avions rencontré à Playa El Tecolote près de La Paz.
Nous reprenons la route dès le lendemain pour Guanajuato et après une courte pause à Irapuato nous y arrivons enfin. Les rues sont étroites et pentues, l'arrivée au camping (un parking sur les hauteurs de la ville) est haute en couleurs. On est obligés de faire une boucle à sens unique sur une route qui descends puis qui remonte avec des inclinaisons que l'on avait encore pas essayées avec Phileas... Nous arrivons enfin et sommes amusés de rencontrer un couple de suisses allemands Betty et Beat, un couple d'autrichiens et un couple d'anglais Amy et Guy, une vraie réunion d'européens. Guanajuato est une ville classée au patrimoine mondial de l'humanité et elle est effectivement magnifique, des bâtiments aux architectures variées, des rues calmes et agréables, des collines aux maisons colorées, la ville nous plaît beaucoup mais malheureusement, le temps n'est pas de la partie, il pleut, il grêle et il orage. C'est la première fois que nous avons froid au Mexique, ce qui ne nous empêche pas de bien profiter de la ville et de ses rues escarpées.

Le lendemain, après une froide nuit et un début de matinée alternant entre pluie, neige et grêle, nous partons pour Dolores Hidalgo pour voir la paroisse d’où le prêtre Hidalgo à fait son appel à la révolution contre les espagnols pour l'indépendance. La route est de plus en plus enneigée, les mexicains s'arrêtent et profitent de la neige, on sent bien que cela n'arrive pas souvent. Ils construisent des bonhommes de neige sur le capot de leurs voitures. Changement de vallée, la neige a disparu et le temps est beau, nous arrivons à Dolores Hidalgo ou nous faisons un petit tour dans la ville. Nous continuons notre trajet pour nous rendre à San Miguel de Allende, une ville dont le centre est lui aussi classé au patrimoine mondial de l'humanité.

Sur le trajet, nous prenons un tope (sorte de ralentisseur plutôt traître et omniprésent sur les routes mexicaines) un peu trop vite et cela retourne toutes les affaires à l'arrière de Phileas. Arrivés à San Miguel de Allende, nous passons une bonne heure à remettre en état la salle de bain qui a été victime d'inondation et récupérons les planches de la boite à pharmacie qui doit être réparée, puis nous partons faire une balade dans la ville. Celle-ci s'avère être plus petite que prévue et nous faisons le tour du centre rapidement. Nous retournons au camping et parlons avec un couple de français, Liliane et Alain, qui remontent le continent américain depuis 3 ans au départ de l'Uruguay.
Le lendemain, nous allons nous promener sur une place a deux pas du camping puis de retour nous bavardons avec un couple de Québecois avec qui Maude accroche bien. Nous repartons en début d'après-midi pour Santiago de Queretaro afin de faire quelques courses et de nous rapprocher de Tula de Allende.

Après avoir passé une nuit paisible à l'écart de Queretaro, nous reprenons la route pour Tula de Allende dans la périphérie de Mexico City.

Article précédent : Baja California Sur

Article suivant : Mexico City et ses environs

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Glacier Perito Moreno il y a 1 jour.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !