"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

Cusco et la vallée sacrée des Incas

Arrivés à Cusco, nous nous démenons tant bien que mal dans la ville pour rejoindre le camping. Il y a beaucoup de voyageurs, principalement français et allemands mais aussi suisses et américains. Nous rencontrons deux familles, Une famille en vadrouille (voyageant avec deux jeunes enfants pour 7 mois en amérique du sud) ainsi que Akilou (famille voyageant avec deux jeunes enfants, la plus petite est née au Mexique, depuis deux ans sur toutes les amériques), un couple de toulousains, les aventuriers du bout du monde, et un autre de ruthénois, la casa roulante. Nous arrivons sans l'avoir pré-médité au moment des fêtes du solstice d'hiver (oui, ici nous sommes en hiver) et de la fête du soleil (Inti Raymi) célébrée le 24 juin. Toute la semaine, nous allons voir les défilés de personnes venues de tout le pays qui marchent et dansent dans Cusco, sur la place d'armes et dans les rues. Nous apercevons même des répétitions du jour J avant le passage devant le jury qui doit départager les participants.



La ville quant à elle est très belle avec le bas des murs datant de l'époque inca et sa fameuse ruelle avec la très connue pierre à 12 angles. Nous arpentons les marchés d'artisanat, les places et visitons quelques musées.



Nous profitons de retrouver des voyageurs, les filles jouent avec des copains-copines et sont même invitées à un anniversaire. Nous restons une semaine en tout à Cusco.



Lors de notre passage à Cusco nous avons tout de même visité un site inca important, Sacsayhuaman (c'est là d'ailleurs qu'une grosse partie de l'Inti Raymi est célébrée). Nous prenons un guide qui nous explique pas mal de choses concernant le site. Nous bénéficions aussi d'une belle vue sur la ville.



En allant au Machu Picchu, nous visitons aussi le site de Chinchero, le village et le marché puisque nous y passons un jour de marché et nous apprécions la balade.



Nous roulons ensuite jusqu'à Hydroelectrica puisque nous avons préféré faire un détour de 120km depuis Ollantaytambo et ne pas payer le train qui est très cher. Nous rencontrons sur le trajet une famille, les Martoulenn, famille de 5 français en tour du monde, qui nous avait contactés par mail il y a quelques temps et avec qui nous discutons un peu (voir ici). Nous faisons le trajet d'hydroelectrica jusqu'à Aguas Calientes (le village au pied du Machu Picchu), à pied et donc nous marchons environ 9km le long de la ligne de chemin de fer. Nous apprécions beaucoup la balade.

En arrivant à Aguas Calientes (ou Machu Picchu Pueblo), nous nous mettons en quête d'un hôtel pour 2 nuits ainsi que des billets de bus pour monter au site archéologique le lendemain matin.

Le lendemain matin, nous ne nous levons pas trop tard et partons prendre le bus. Les billets de bus permettent de le prendre à n'importe quelle heure, nous constatons qu'il y a une longue file d'attente mais les bus s’enchaînent et nous n'attendons pas très longtemps avant de partir pour le site. Arrivés là-haut, nous prenons un guide pour la matinée qui nous donne pas mal d'explications sur le site et les incas. Nous nous baladons avec lui pendant près de 2h30. Nous sortons du site pour manger car il est interdit de pique-niquer sur les lieux. Nous remarquons que beaucoup de personnes partent dès la matinée terminée (sûrement pour repartir à Cusco dans la journée). Nous rentrons après avoir mangé pour visiter le site un peu plus seuls. Nous en profitons pour grimper jusqu'à la porte du soleil.



Nous continuons à nous promener dans les ruines encore un peu puis prenons un bus pour redescendre jusqu'à Aguas Calientes. Nous nous reposons un peu puis partons nous balader dans la ville, ses rues et un de ses marchés d'artisanat. Nous retrouvons ensuite nos copains les Martoulenn afin d'échanger un peu sur le voyage et pour manger un peu. Le lendemain nous repartons vers Hydroelectrica à pied le long de la voie de chemin de fer pour retrouver Phileas et rouler en direction de la vallée sacrée des Incas que nous n'avons pas fini de visiter.



Le lendemain, nous visitons le site archéologique inca d'Ollantaytambo ainsi que le village du même nom. Le jour de notre visite coïncide avec l'Ollantay Raymi (la fête de Ollantay). Le site est une ancienne forteresse inca que les espagnols ont eu le plus grand mal à prendre, ce que l'on comprends très bien en montant les marches montant au site.



Dans l'après-midi, nous visitons le site de Moray avec ses terrasses en cercles concentriques, élaboré pour servir de laboratoire agricole aux Incas puis les Salines de Maras avec plus de 4000 bassins qui servent encore et dont les plus vieux remontent à avant les Incas. Nous sommes très impressionnés par les salines, un peu moins par Moray mais nous passons un agréable moment.



Le jour d'après, nous passons la matinée à visiter les ruines de Pisac, la balade est longue, la partie haute des ruines étant 700 mètres plus haut que le village, mais nous plaît beaucoup d'autant que nous sommes arrivés les premiers sur le site et que nous passons une grosse partie de notre visite seuls. Nous nous promenons ensuite dans la ville et ses marchés.



Après avoir fait quelques courses et mangé dans un restaurant, nous partons pour aller visiter les sites de Pikillacta, ruines d'une forteresse Wari, et Tipon, visité pour ses canaux d'irrigation bien pensés. Les deux sites nous plaisent pas mal.



Nous rentrons à Cusco et dormons sur le parking du Cristo Blanco, en hauteur avec une vue imprenable sur la ville.

Le lendemain, après avoir fait un petit tour au pied de la statue, nous allons visiter des sites situés tout près de Cusco : Tambomachay, des bains pour l'Inca, Puka Pukara, une forteresse Inca dont il ne reste pas grand chose et Q'enqo (le petit et le grand site). Les trois sites sont vite visités et nous laissent un peu perplexe. Nous les avons trouvé un peu petits, pas très intéressants comparés à ceux que l'on a déjà visité.



Nous allons ensuite au camping de Cusco pour passer le week-end car nous voulons repasser au garage (celui où Phileas à été réparé une semaine auparavant) pour vérifier le klaxon qui ne fonctionne plus (c'est balot par ici), le démarreur (pour être surs qu'il ne nous fera pas défaut en Bolivie). Après un week-end entre repos, achat d'artisanat et balade en ville, nous partons le lundi avec l'espoir de ne passer que peu de temps chez le mécanicien.

A peine arrivés nous sommes pris en charge et en discutant avec le chef, il pense pouvoir nous changer nos deux bougies de préchauffage qui ont été cassées dans la culasse du moteur au Mexique. Étant donné que nous allons ensuite en Bolivie, l'altitude et le froid ne vont pas nous aider, nous acceptons l'offre. Phileas a vu son démarreur entièrement démonté et nettoyé (aucun problème de ce côté là) ainsi que son moteur. Les mécaniciens finissent par enlever les vieilles bougies cassées, par réparer le filetage dans la culasse pour remettre nos nouvelles bougies. Une fuite est même colmatée. Nous repartons du garage le vendredi en fin d'après-midi, l'opération à moteur ouvert à été longue. Nous en avons profité pour faire quelques petites visites en ville et des achats pour l'anniversaire de Camille.

Article précédent : Côte Sud du Pérou, de Lima à Cusco

Article suivant : Autour du lac Titicaca

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Glacier Perito Moreno il y a 1 jour.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !