"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

Passage de frontière Argentine-Chili

Première entrée au Chili depuis l'Argentine

Nous avons passé la frontière entre l'Argentine et le Chili au Paso de Jama, le poste de frontière entre ces deux pays situé le plus au nord. Le poste de frontière se trouve sur le territoire Argentin quelques centaines de mètres avant la vraie ligne de frontière. En arrivant, une personne note la plaque d'immatriculation de Phileas et le nombre de personnes dedans sur un papier qu'elle nous donne. Il faut garder ce document que l'on nous demande à chaque fois pour le tamponner. Nous commençons donc par la migracion de l'Argentine, autrement dit, nous faisons tamponner nos 5 passeports et le papier en question. Ensuite, nous passons à la migracion du Chili qui nous tamponne nos passeports, qui nous pose en même temps quelques questions rapides pour remplir un formulaire et qui nous délivre nos « VISAS » papiers et qui tamponne le papier que l'on garde tout le long du processus. Ensuite, nous arrivons à la douane (la aduana) d'Argentine pour faire annuler notre permis d'importation du véhicule. On donne le permis d'importation et le papier à tamponner. Le permis est tamponné, signé et gardé par la douane et le papier de la frontière engrenge un nouveau tampon. Nous changeons de guichet (les guichets sont tous les uns à la suite des autres donc c'est très simple) et passons cette fois à la Aduana du Chili. On montre notre carte grise, répondons à quelques questions, montrons le passeport de Pierre-Louis puis récupérons notre nouveau permis d'importation ainsi que notre quatrième tampon sur notre fameux papier. On nous indique le cinquième et dernier guichet (alors qu'il y a six cases sur notre tampon ???) où nous devons remplir un formulaire par adulte pour la déclaration à la douane du Chili sur ce qu'on « importe ». En gros, c'est là le point sensible de tous voyageurs... Attention, il vaut mieux dire qu'on a des trucs illégaux et en fait ne rien avoir que de dire que l'on a rien à déclarer et se faire coincer avec un truc que l'on avait oublié et de devoir payer une amende. Une fois le formulaire rempli, une personne fini de tamponner le papier de la frontière avec un cinquième tampon à cheval sur deux cases et nous le rend. Pour l'inspection, on va essayer de faire le plus exhaustif possible parce que là ça dépend aussi je pense de la bonne volonté des gens qui inspectent les véhicules. Nous ça a été rapide. On a donné nos fruits et légumes qu'il nous restait, les graines etc...

Ce qui est interdit :
Tout les produits animaux (viande, poissons, œufs, produits laitiers, miel etc...)
Tout les fruits et légumes

Toutes les graines (tout ce qui germe d'une manière générale et/ou qui ont des noyaux, graines etc...)
Plus ou moins ce qui est cru (ou si vous avez un doute... non cuit)

Mais nous avons eu la chance de ne pas avoir de fouilles approfondies car au final on a oublié un paquet de riz à sushis entamé qu'on avait prévu de donner, du poivre dont on ne sait pas si il serait passé ou pas ; un bocal d'olives avec noyaux. On a présenté des choses qui n'aurait pas vraiment du passer mais qui sont passées (des pruneaux avec noyaux, des figues séchées, des raisins secs, des épices). Je pense que les douaniers ont vu notre bonne volonté donc ne nous ont pas trop embêté mais cela ne veut pas dire qu'une personne mal lunée ou pointilleuse ne va pas vous demander de TOUT sortir pour vérifier.

Ne sont donc pas passés : bananes, pommes, kiwi, maïs à pop-corn, citrons, patate

Une fois l'inspection terminée, on est libres de partir, il faut juste rendre le papier à tampon à la personne qui nous laisse sortir de la zone frontalière. Et zou, roule au Chili.

En résumé,

Douane : Paso de Jama (Argentine-Chili)

Frais de sortie (Argentine) : 0 Pesos argentins

Frais d'entrée (Chili) : 0 Pesos chiliens

Temps passé : 1h environ

Deuxième entrée au Chili depuis l'Argentine

Passage de frontière par Trevelin (côté Argentine) et Futaleufu (côté Chili)

Nous arrivons à la frontière par une piste et nous garons devant les installations du poste de frontière argentin. Nous allons faire tamponner nos passeports et rendons notre permis d'importation, les douaniers sont très gentils avec les filles mais aussi avec nous. On parle un peu avec eux puis on s'en va. Les formalités ont été rapides. Nous passons côté chilien, nous présentons nos passeports et notre carte grise à la migracion, l'officier nous tamponne nos passeports et nous donne les papiers de la PDI (à rendre à la sortie du territoire). Nous passons à la douane, nous présentons notre carte grise, notre assurance et le passeport de Pierre-Louis, le permis d'importation est préparé, signé et nous pouvons passer à l'étape suivante. Nous remplissons un formulaire chacun pour le contrôle sanitaire (un par adulte) avec ce que nous avons à déclarer. Nous déclarons que nous avons quelques fruits, un officier vient constater, nous prends les fruits, fait un contrôle rapide et même si il a vérifié il ne l'a pas fait en profondeur car il n'a pas vu le quinoa, le riz ni fouillé pour trouver les fruits et légumes planqués (oui on sait ce n'est pas bien mais il n’empêche que ça nous aura sauvé pour le soir et le lendemain matin). Nous pouvons partir et nous revoilà au Chili.


En résumé,

Douane : Trevelin-Futaleufu (Argentine-Chili)

Frais de sortie (Argentine) : 0 Pesos argentins

Frais d'entrée (Chili) : 0 Pesos chiliens

Temps passé : 1h environ

Article précédent : Régions des lacs chilienne et argentine

Article suivant : De San Pedro à Santiago

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Glacier Perito Moreno il y a 1 jour.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !