"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

Patagonie : Fin du Chili et Terre de Feu

Nous entrons au Chili une troisième fois à côté de Puerto Natales. Nous profitons un peu de la ville pour faire quelques courses, acheter des paires de chaussures et se reposer avant de se rediriger vers le parc Torres del Paine.



Avant d'entrer dans le parc, nous admirons la vue que nous avons sur le lago del Toro et sur les Cuernos (montagnes acérées) qui sont bien dégagées et que donc nous voyons très bien.

Nous allons dormir dans le parc et faisons quelques balades pendant les deux jours suivant. Nous allons voir le lago Grey et le glacier Grey (mais de loin), deux chutes d'eau (le Salto Grande et le Salto Chico), Pierre-Louis monte au mirador des condors sous la pluie et a une vue magnifique sur le lago Pehoe. Alors que le premier jour nous pouvions voir les Cuernos et un peu les Torres car le ciel était dégagé, le second jour nous ne voyons quasiment rien.



Nous repartons ensuite direction Puerto Natales et faisons une pause sur la route pour visiter la Cueva del Milodon, une grotte utilisée par les hommes préhistoriques de Patagonie et dans laquelle les restes d'un Milodon, paresseux géant, ont été retrouvés.



Nous roulons ensuite jusqu'à Punta Arenas que nous atteignons le lendemain. A Punta Arenas, nous allons randonner vers le Faro San Isidro, quasiment le point le plus austral du continent, passons à côté du milieu géographique du Chili (oui, oui !!! Le chili possédant un peu de l'antarctique, son milieu géographique est très au sud). A Punta Arenas, nous allons visiter une réplique du Nao Vitoria, le bateau que Magellan à utilisé pour son tour du monde (que lui même n'a pas terminé), une réplique du HMS Beagle utilisé par entre autre Darwin et une réplique d'un bateau et surtout d'un canot utilisés par des explorateurs pour la première mission en Antarctique lors de la seconde guerre mondiale.



Nous traversons ensuite le Détroit de Magellan entre Punta Arenas et Porvenir pour arriver sur l'ile Terre de Feu. Après une brève escale à Porvenir, nous nous dirigeons vers la seule et unique colonie de manchots rois qui n'est pas située sur des iles sub-antarctiques. Nous les voyons d'un peu loin mais nous sommes ravis car après les manchots empereurs ce sont les plus gros. Nous les trouvons magnifiques et passons un petit moment à les observer. Nous rencontrons aussi une famille de voyageurs qui viennent de commencer leur périple (Voyage et liberté avec Cyrielle, Samuel, Emy et Léon).



Nous prenons dès le lendemain la direction de la partie Argentine de la Terre de Feu. Nous traversons la frontière puis passons une nuit à Rio Grande ou nous retrouvons après plus d'un an de séparation l'océan Atlantique. Après une escale à Tolhuin, nous rejoignons en quelques jours, la ville mythique d'Ushuaïa, la fin du monde, une des villes les plus australes au monde.

Nous y rencontrons plusieurs voyageurs et nous y passons Noël avec un couple de français rencontré au fil d'une balade dans les rues de la ville, Coralie et Mathieu. Nous rencontrons aussi Monique et Daniel, Antoine et Brigitte, retrouvons un couple de motards toulousains avec qui nous avons accroché Michel et Patty, un couple argentin (Le pido al gaucho), plusieurs camions d'allemands, plusieurs voitures de brésiliens et encore d'autres personnes, on ne les compte plus. Au final, nous avions prévu d'aller passer Noël à Ushuaïa car on nous avait dit que beaucoup y allaient pour les fêtes mais finalement à cause du fait que le seul camping potable des environs ait fermé et que le froid soit saisissant, beaucoup ont changé de plans. Nous avons donc passé le réveillon en petit comité mais avec des personnes que nous avons pris le temps de connaître.

A Ushuaïa, nous sommes allés voir le Tren del fin del mundo mais celui ci s'est révélé être plus un truc touristique type attrape-nigaud à notre avis.

Nous sommes également passés au garage car Philéas, une fois n'est pas coutume, faisait un bruit étrange, un grincement à chaque tour de roue. Après investigation, vérification des roulements, de l'arbre de transmission, le coupable n'était autre que les goujons des roues avant qui avaient été mal ressérés lors de notre passage à Calafate...



Nous sommes aussi allés faire une petite excursion sur la ruta J, la route la plus australe du monde, qui longe le canal de Beagle, au sud de la Terre de feu, pour aller voir le canal de Beagle à un autre endroit. L'endroit n'est pas épargné par le vent et est vraiment magnifique.



Ensuite nous sommes allés passer le nouvel an à Tolhuin avant de remonter tranquillement vers la frontière. Une fois que nous sommes rentrés à nouveau et pour la dernière fois au Chili nous avons roulé jusqu'au Détroit de Magellan que nous avons retraversé mais cette fois à un autre endroit. Après un détour rapide par Punta Arenas (non ce n'est vraiment pas sur la route), nous sommes définitivement sorti du Chili.




Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Buenos Aires il y a 9 mois.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !