"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

Sur la côte Caraïbe

Après Bucaramanga, nous nous sommes dirigés vers la côte caraïbe et plus particulièrement Santa Marta. La route entre Bucaramanga et la côte ne présente pas beaucoup de point d'intérêt aussi nous avons fait la route rapidement. Nous sommes arrêtés une nuit à Aracataca, le village de naissance de Gabriel Garcia Marquez et nous en avons profité pour visiter la maison-musée relatant le début de sa vie mais nous avons trouvé ça dispensable. Les filles ont par contre adoré jouer avec les autres enfants sur les jeux, sur la place principale (dédiée à Simon Bolivar, une fois n'est pas coutume)



En repartant, nous avons fait un arrêt course à Santa Marta puis nous sommes directement allés à Bahia Concha, une baie faisant partie du parc national et naturel Tayrona. Nous y avons passé le jour de mon anniversaire, les pieds dans l'eau ou le sable et bien entourés de colombiens et de moustiques colombiens, l'endroit nous a tout de même beaucoup plu.



Nous avons ensuite continué un peu vers l'est de la côte et avons fait un arrêt à Palomino. L'endroit est encore plus touristique que notre arrêt précédent et nous avons du mal avec le tourisme pratiqué la-bas (jeune, bronzé et branché), de plus la mer est plus agitée et même si les filles peuvent se baigner, nous nous devons d'être encore plus vigilants. A cet endroit, la mer est à seulement 40 kilomètres de la Sierra Nevada de Santa Marta et en particulier de deux sommets culminant à 5775 mètres. Malheureusement, la Sierra est nuageuse et on ne les verra pas.



Nous faisons ensuite demi-tour, direction Santa Marta, cette fois pour visiter. Nous apprécions la balade dans les rues de la ville malgré une Maude malade, raplapla. Nous profitons des vendeurs de fruits dans les rues pour se gaver entre autre de pastèque et de noix de coco, nous achetons près d'un kilo de carambole pour moins de un euro et trois énormes avocats pour à peine 1,5 euro (les avocats ici sont vraiment très gros).



Nous repartons en direction de Baranquilla mais arrivés non loin nous préférons dépasser la ville pour nous retrouver plus au calme d'autant que Baranquilla n'est pas une ville très touristique sauf durant la période du carnaval. Nous trouvons un endroit très joli mais envahi de minuscules bestioles qui piquent très fort et passent par la moustiquaire. Nous restons pour la nuit et une partie du jour suivant au calme avant de décider de partir pour rejoindre Carthagène des Indes.



Arrivés à Carthagène, l'endroit où nous comptions nous installer n'est pas disponible pour les prochains jours en raison d'un événement (nous n'en avons pas su plus), les policiers nous indiquent un endroit pour dormir dans le centre historique mais nous sommes un peu septiques quand au calme de l'endroit, nous passons du temps à trouver notre point de chute, les différents endroits où nous demandons nous refusant l'accès pour diverses raisons. Nous finissons sur le parking d'un hôtel épuisés mais nous profitons des douches, nous en avons bien besoin.

Les jours suivants, nous visitons le centre historique de Carthagène et le Castillo San Felipe, profitons de la plage en face de l'hôtel, profitons des douches tous les soirs (un bonheur par ces chaleurs) et du wifi. Le centre de Carthagène est un ensemble de petites ruelles très colorées d'époque coloniale, parsemées d'églises et de places ombragées et entouré de murailles. L'ensemble est vraiment magnifique et nous adorons y déambuler.



Nous repartons de la belle cité pour rejoindre Playa Blanca sur la presqu'ile de Baru. Nous rencontrons sur le parking un couple argentin qui voyagent depuis un an et demi avec qui nous sympathisons. Nous profitons de la plage et discutons avec nos voisins puis repartons le lendemain pour se rapprocher de Tolu ou plutôt de San Antero. Après une nuit très bruyante sur le chemin (musique à fond de 18h jusqu'à après notre départ à 08h), nous arrivons à San Antero et profitons de la plage qui là aussi s'appelle Playa Blanca, ce sera notre dernier arrêt sur la côte caraïbe.



Nous souhaitons faire un détour par Mompox avant de rejoindre Medellin, petite ville qui parait-il est agréable et jolie. Nous devons prendre un ferry et en en sortant de celui ci, nous abîmons pas mal l'arrière de Phileas. A Mompox, nous profitons de l'ambiance décontractée de la ville et une tribu de petits singes roux vient pique-niquer juste à côté de l'endroit où nous buvons un jus, nous sommes ravis. Sur le chemin pour reprendre le ferry, nous oublions de fermer une fenêtre dans la capucine (partie située au dessus de la partie conducteur) et celle-ci casse. Nous avons eu beau refaire le trajet dans l'autre sens et regarder sur le bord de la route nous ne l'avons pas retrouvée. Nous allons donc devoir faire une réparation de fortune et condamner cette ouverture.



Article précédent : Dans les Andes colombiennes

Article suivant : Medellin et ses environs

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Glacier Perito Moreno il y a 1 jour.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !