"La Terre est bleue, comme une orange."
Paul Eluard

Pérégrinations d'une famille en camping car autour du monde.

De Yellowstone à Devil's Tower

Après être sortis de Yellowstone NP, nous nous sommes dirigés vers Little Bighorn Battlefield National Monument. L'endroit où à eu lieu la fameuse bataille de Little Bighorn entre plusieurs tribus indiennes s'étant alliées et les troupes américaines dirigées par le Lieutenant-Colonel Custer. Un bon film a voir relatant la bataille et la préparation de celle selon le point de vue des indiens est Little Big Man.
Arrivés sur les lieux, nous avons marché jusqu'à la colline ou se tenait Custer et ses hommes et où celui-ci à été tué. Nous avons pu lire de nombreux panneaux explicatifs sur la bataille, le nombre de soldats tombés ainsi que les mouvements de troupes et voir plusieurs tombes et un mémorial aux soldats américains. Un peu plus loin en contrebas se trouve un mémorial aux différentes tribus indiennes s'étant battues ce jour-là dont des Cheyennes, des Crow, des Lakota et dont le plus connu (des européens sûrement) Sitting Bull. Nous redescendons de la colline pour continuer le trajet avec Phileas, une partie de la route n'étant pas accessible aux piétons. Un ranger nous préviens que la route va fermer. Nous nous baladons dans le cimetière situé sur le site puis nous repartons vers la Devil's Tower dans le Wyoming.

Ce jour là est le jour d'Halloween, les filles ont fait toute la balade sur le site de la bataille en costume de pirate pour Maude et d'abeille pour Camille. Nous nous arrêtons pour défouler les filles dans la réserve indienne des Cheyennes du nord. Là, alors que les gens qui nous abordent d'habitude nous posent comme premières questions : d’où venez-vous ou pourquoi êtes ici, les Cheyennes nous ont demandé si nous nous étions perdus.

Le passage dans la réserve indienne nous a montré la misère dans laquelle les indiens vivent. Lorsque nous avions visité la réserve Huron à Québec, les Hurons nous avaient expliqué que chez eux il n'y avait pas ou peu d'alcoolisme et de chômage car ils se situent à proximité d'une grande ville. Pour les Cheyennes (et sûrement la tribu des Crow dans la réserve mitoyenne), le problème est tout autre. Leurs réserves se situent dans des états immenses avec peu de population et au milieu de nulle part, pas de grandes villes aux alentours. Les Cheyennes ont l'air de ne vivre que des aides de l'état, nous avons rencontrés des indiens dont au moins deux sérieusement imbibés, l'un d'eux ne nous croyais pas quand on a dit qu'on étaient Français et à préféré m’appeler Swiss Girl. Dans la réserve, les maisons ressemblent a de mobil-home délabrés, les jardins sont des amas de bric à brac, il y a des chiens errants un peu partout et plusieurs chevaux faméliques dans les jardins. On a croisé des adolescents de 13-14 ans au volant d'un pick-up avec plusieurs de leurs copains dans la benne arrière debout et hurlant.

Nous avons repris la route, pas très emballés de passer la nuit dans la réserve indienne. Nous avons fait une pause dodo dans la ville de Gillette puis le lendemain, nous nous sommes dirigés vers le parc de la Devil's Tower. Avant même d'arriver dans le parc, nous apercevons au loin la tour.
A peine arrivés dans le parc, nous nous arrêtons car plusieurs chiens de prairie sont sur les bas côtés. Nous rencontrons un couple de Français qui nourrissent les chiens de prairie tout en sachant pertinemment que cela est interdit (cela tue les animaux sauvages, les rends dépendant des humains et les rends agressifs). Nous observons les chiens de prairie de près et les filles sont ravies.

Nous repartons pour manger au pied de la tour. Après le repas, nous partons faire la randonnée qui fait le tour de la Devil's Tower et fait 2 km. Nous prenons notre temps pour que les filles puissent en profiter en respectant bien les interdictions (la tour est un site sacré pour les indiens Lakota et Dakota). Nous observons, une fois n'est pas coutume, des écureuils roux au pelage plus chatoyants que ceux rencontrés jusque là, un lapin sauvage et un pic épeiche se nourrissant sur un arbre tout près de nous. Les filles les ont adoré, la mission de leur faire continuer la randonnée s'est révélée ardue. Nous avons pu observer aussi des grimpeurs en train d'escalader la tour. Après 2 km pour nous et au moins 3 pour les filles, nous avons rejoint Phileas pour un bon goûter bien mérité.

Nous sommes repartis en direction de Rapid City dans le Dakota du Sud pour nous rapprocher de notre prochaine destination, le parc national des Badlands. Nous avons fait une grande pause sur une aire de repos à l'entrée du Dakota du Sud pour que les filles continuent de se défouler mais cette fois ci avec leurs draisiennes. Nous avons mangé avant de repartir.

Prochaines étapes : Badlands NP, Mount Rushmore et Wind Cave NP.

Article précédent : Yellowstone National Park

Article suivant : Dakota du Sud

Commentaires

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter :

Pas encore de commentaire.

Où sommes nous ?

Nous sommes arrivés à Buenos Aires il y a 8 mois.

Carte complète

Un peu de tri

Vous aimez Autour de l'Orange Bleue et vous voudriez créer un site similaire, créez votre site de voyage gratuitement avec TrotBlogger ! , une plateforme de blog spécialement créée pour les voyageurs.

Nos dernières aventures

Suivez nous

Photos au hasard

Nous suivre en RSS

S'abonner

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en utilisant votre adresse e-mail ou votre compte sur TrotBlogger, Google ou Facebook. Choisissez votre façon de vous abonner et recevez des mails à chaque nouvelle publication !